Pour aller aux Etats-Unis, il faudra bientôt montrer son compte Facebook

Le Service de douane et de la protection des frontières des États-Unis propose une nouvelle disposition. Les personnes qui entrent aux USA seront invitées à fournir les comptes et les pseudos qu’ils utilisent sur les réseaux sociaux.

Lorsqu’ils arriveront aux États-Unis, les voyageurs auront un nouveau champ à remplir, il porte sur leurs présences en ligne. Pour l’instant, fournir les informations ne serait pas encore obligatoire. Grâce à ces données, les autorités pourraient mieux cibler les individus à risques, susceptibles de commettre d’éventuels attentats et surtout, déterminer les connexions qui existent entre elles. Toutefois, étant donné qu’on peut tricher et donner une fausse identité, certaines personnes trouvent que l’efficacité de cette mesure serait limitée.

La tuerie de San Bernardino a accéléré cette nouvelle proposition

Le 2 décembre 2015, à San Bernardino, une ville située près de Los Angeles, un couple a tué 14 personnes et en a blessé une vingtaine d'autres. Durant la tuerie, un des tueurs avait posté une annonce publique sur Facebook et avait eu des discussions privées avec des amis à propos d’attaques violentes. Selon les informations disponibles, les messages privés étaient envoyés avant qu’il ne reçoive son visa. Même si la connaissance d’une identité numérique ne suffira pas pour accéder aux différents messages, elle constituera un début pour réformer la procédure de visa.  

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    Il suffit d'en avoir deux.
    Un qui est normal et l'autre clean.

    De toute façon le fait d'avoir un compte Facebook et être dessus H24, il ne faut pas avoir toute ses neurones connectées.

    Je n'ai pas ce genre de compte qui sont selon moi pour les personnes pré-pubères.
    0
  • ReXMaX
    "Même si la connaissance d’une identité numérique ne suffira pas pour accéder aux différents messages, elle constituera un début pour réformer la procédure de visa."

    A d'autres ! Genre, ils vont demander une donnée qui ne servirait à rien ?

    Remarquez, la paranoïa permet des sommets de stupidité alors c'est peut-être vrai. Tout comme Salah Abdel Salam qui est filmé H24 en cellule et on paye des fonctionnaires à noter tous ses gestes horodatés.
    0