DRM : l'avocat du diable

image sur les DRMimage sur les DRMA l’heure d’une répression qui se renforce et des progressions de croissance qui ralentissent, la question des DRM est à nouveau pointée du doigt comme facteur bridant du marché multimédia. C’est dans ce contexte qu’un ancien cadre d’EMI a été engagé par un éditeur de P2P dans le but de convaincre les majors d’abandonner les MTP.

P2P et porte à porte

Ted Cohen, ancien Vice-Président du développement numérique chez EMI, a aujourd’hui sa propre agence de consulting. C’est à ce titre qu’il vient d’être missionné par LimeWire, société developpant le client P2P à succès éponyme, avec l’espoir de faire pression sur les majors de l’industrie du disque.

Précisons que LimeWire lorgne depuis déjà un moment sur le marché de la musique, et de ce fait, a tenté des compromis par le passé en appliquant des filtres encadrant le droit d’auteur dans son logiciel. La firme souhaiterait explicitement vendre des morceaux à 1 $ pièce, sous format non protégé MP3. Un voeux encore assez inaccessible selon le spécialiste de l’industrie musicale Coolfer :

"Pour que les majors adoptent le MP3, il faudra qu’elles sentent que toutes les autres options de développement ont été épuisées. Ca a été tellement l’ennemi pendant toutes ces années que le MP3 sera probablement vu comme le dernier ressort"

Conséquences d’un bilan

Le vent du changement soufflera tôt ou tard, comme le suggère la récente alliance entre Holliwood et Bittorent ainsi qu’un de nos articles, mais sera-ce un blizzard ou un mistral ? Certains, dont Eric Garland, président de la société BigChampagne spécialisée dans l’audit des réseaux P2P, parient que les résulats de 2006 vont peser sur cette décision :

"les gens dans l’industrie vont avoir un discours bien différent en janvier lorsque la poussière va disparaître et qu’ils vont réaliser à quel point cette année a été mauvaise".

Mais il reste un hypothèse qu’on a tendance à oublier. Les internautes, pardon, les pirates, font de bien meilleurs boucs émissaires que l’entêtement de quelques décisionnaires. Mutation ou procès, le programme de 2007 risque de se jouer à pile ou face.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • GianT_971
    Une petite faute de frappe dans la news: Mais il reste "un" hypothèse qu’on a tendance à oublier.
    0
  • JFK99
    "[...]et des progressions de croissance[...]"

    c'est pas un pléonasme ?
    0
  • petitemarmotin
    Anonymous a dit :
    "[...]et des progressions de croissance[...]"

    c'est pas un pléonasme ?

    non, une croissance peut être négative, et donc régresser... ;)
    0