Sony veut abandonner les DRM

Steve JobsAvec l’annonce, il y a quelques jours, de l’abandon des DRM par Warner Music Group, Sony BMG reste la seule major de la musique à ne pas avoir franchi le pas de la musique sans protection numérique.

Le journal BusinessWeek annonce cependant que la maison de disques est sur le point d’abandonner cette technologie.

Les DRM sur un siège éjectable

Cela fait quelques mois que Sony fait des essais de vente de musique sans protection numérique. Finalement, et pour ne pas être la dernière grande maison de disques à avoir recours à cette pratique de verrou, Sony compte généraliser ce système de vente sans protection à toute sa musique.

Notons que l’abandon des DRM contribue à l’ouverture d’une concurrence toujours plus large, notamment face à la suprématie d’iTunes dans le domaine de la vente de musique en ligne. Le service de téléchargement d’Apple a été un des premiers à proposer une offre libre en signant un partenariat avec EMI. Aujourd’hui, l’écrasante majorité de la musique sur Internet peut être téléchargée légalement et sans protection numérique, sur de nombreuses plateformes différentes.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
11 commentaires
    Votre commentaire
  • ftala
    Cool moins de DRM c'est que du bon.
    0
  • fr78
    Je suis content de voir à quel point Apple aura bousculé les mentalités, et fait évoluer la concurrence.
    0
  • ninjaw
    ca n'a rien a avoir avec les ordures apple et leur verrous de toute parts, rappelons que l'ichiotte est le plus bridé de tous les baladeur sans raison particulieres, si ce n'est un max de profit sur le dos des utilisateurs les plus mauvais.
    La seule chose qui a fait plier les majors, c'est que les drms ne protegent plus rien depuis 2 ans, date à laquelle Microsoft a publiquement abandonné ses drms.
    Sony, les connards, je vous rappellent qu'ils avaient inventés leur propre mp3, leur propres itunes (sony connect) et leur propre balladeur, tout ca à la poubelle, après un echec cuisant.
    0