Un drone chasseur de requins en Australie

L'Australie a choisi un drone de longue portée pour faire face aux attaques de requins. Little Ripper est une version modifiée d'un appareil militaire. Il dispose d’une autonomie de deux heures et demie, son rayon d’action est de 96 kilomètres et il est équipé de caméras infrarouges. Ainsi, il pourra aussi assurer des missions nocturnes.

Étant donné que la Nouvelle-Galles du Sud a recensé 14 attaques de requins en 2015, le plan consiste à utiliser une flotte de 40 Little Ripper pour patrouiller sur les plages et les côtes. La mission s’appuiera sur des opérateurs humains ainsi que des algorithmes de reconnaissance de formes pour détecter les attaques de requins. Les drones ne se limiteront pas seulement à l’observation, ils peuvent aussi transporter des matériels tels que des canots de sauvetage, des défibrillateurs, ou des balises de positionnement. Actuellement, les autorités testent l’efficacité du dispositif.

>>> Lire : comment choisir un drone ?

De plus en plus de drones participent à des missions de recherche et de sauvetage en cas de catastrophes. Les aéronefs sont aussi utilisés pour prévenir les risques tels que les avalanches. Néanmoins, l’utilisation commerciale des drones est circonscrite dans un rayon de 3 kilomètres au maximum alors que Little Ripper évolue dans le même espace aérien que les avions pilotés. L’échec ou le succès de cette mission influera ainsi sur l’avenir des drones, notamment celui relatif aux livraisons de colis à domicile.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire