General Electric a un drone qui détecte les fuites de gaz

General Electric a profité de l’ouverture d’un nouveau centre R&D à Oklahoma pour présenter « Raven », son drone renifleur de méthane. La firme travaille sur ce projet depuis l’année dernière et un test réalisé en juillet a été couronné de succès. En effet, l’aéronef a signalé deux fuites de gaz dans un puits de pétrole situé en Arkansas. Notons que beaucoup d’entreprises du secteur utilisent déjà ces appareils dans leurs missions d’inspection. On peut citer entre autres Con Edition et Airbus.

Raven favorise l’économie de temps et d’argent

L’Agence de protection de l’environnement exige que les compagnies gazières surveillent leurs installations en vue d’éviter les fuites. Actuellement, cette mission est assurée par des agents équipés de détecteurs infrarouges. De son côté, Raven est doté de capteurs laser. Il peut ainsi survoler le terrain pendant 40 minutes et transmet les données vers un portable. En plus de signaler la présence de fuites, il réussit également à localiser leur position exacte et détermine la gravité de la situation. Enfin, un logiciel personnalisé permet au drone de suivre un plan de vol établi en avance et de procéder à l’analyse des données qu’il reçoit.

GE continuera à améliorer son appareil et elle lancera bientôt une troisième version de Raven. Outre les fuites de gaz, cet aéronef conviendrait aussi à la surveillance des éléments mécaniques comme les pompes et les torchères.

 >>> Comparatif drones : comment choisir ? Lequel acheter ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire