Ce drone solaire ne connaît aucune limite de temps de vol

Voilà déjà la 8e version du Zephyr d'Airbus. Si vous prenez le train en marche, le Zephyr est un énorme engin volant, qui peut voler de manière totalement autonome. Cette petite prouesse est due à ses immenses panneaux solaires, qui lui assurent une autonomie durant une nuit complète et lui permettent de voler en toute tranquillité.

La version 8 du Zephyr voit le poids de l'appareil divisé par deux. De quoi assurer une plus longue autonomie à cet immense objet volant identifié. Ses panneaux solaires sont encore plus minces et plus malléables. L'appareil peut être utilisé pour les communications et la surveillance, au même titre qu'un satellite classique, mais pour un prix bien moindre. Une heure de vol coûte moins de 1000 dollars, notamment parce que l'appareil se déplace dans une orbite moins élevée. A titre de comparaison, un satellite classique se situe à 400 km de la terre, là où le Zephyr ne dépasse pas les 20 km de hauteur.

Les drones plus ou au moins autonomes semblent intéresser de plus en plus les entreprises high-tech. Il y a quelques mois, Facebook annonçait s'intéresser de plus en plus à ce type d'appareil, rejoint dans la foulée par Google, qui officialisait son Titan Aerospace en juin dernier. Mais le projet d'Airbus est le seul pour l'instant qui soit déjà fonctionnel.

Satellites, ballons, drones : les connexions Internet de demain

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire