Ce drone peut se poser sur les plafonds

Comme les hélicoptères, les drones sont connus pour leur décollage vertical. Les ingénieurs de Stanford se sont lancé un nouveau défi, améliorer la capacité de ces petits aéronefs pour qu’ils puissent se poser sur les plafonds et prendre ainsi leur envol, même lorsqu’ils ont la tête en bas.

Ce drone peut se poser sur les plafonds

En vue de réaliser cette performance,  les scientifiques ont ajouté des microparticules et deux crochets pour renforcer l’adhérence du drone afin qu’il reste coller à n’importe quelle surface. Les chercheurs de Stanford continuent à améliorer leur méthode, ils pourraient aussi s’inspirer des minirobots du BDML et de leurs semelles en caoutchouc.

Cette innovation constituera un sérieux atout pour les appareils destinés à un usage militaire. De plus, elle permet d’économiser la batterie et de varier les angles de vue pour les amateurs de photos. Ces derniers temps, les drones ne sont plus limités aux missions d’observation et de surveillance. Ils sont utilisés pour la livraison de colis postaux, la fourniture de médicaments dans les zones rurales et les courses de drone commencent à s’institutionnaliser.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire