Des drones militaires pour surveiller le tunnel sous la Manche

Deux drones militaires renforceront la sécurité de l’Eurotunnel. Les deux aéronefs couvriront un champ de 650 hectares et ils contribueront à la prévention des tentatives d’intrusion, notamment celles des migrants.

Deux drones militaires surveilleront le tunnel sous la Manche

Actuellement, le tunnel sous la Manche est surveillé par une équipe de 300 hommes et environ 500 caméras. Construits par la société ECA, les deux drones de conception militaire ne seront pas utilisés de manière permanente, ils serviront à mieux surveiller « les tentatives suspectes d’intrusion »  grâce à leurs caméras thermiques. Les drones résisteront à des conditions climatiques difficiles, ils seront capables de voler malgré les pluies et les vents. De plus, ils parviendront aussi à assurer des missions nocturnes. Par ailleurs, en étant capables d’évoluer à une altitude de 150 mètres, ils pourront rester à l’abri des regards. Enfin, leur rayon d’action s’élève à 10 kilomètres et ils bénéficient d’une autonomie comprise entre 30 et 120 minutes. Selon les estimations, le prix d’un drone (et ses différents équipements) serait supérieur à 50 000 euros.

D’après le PDG d’Eurotunnel, Jacques Gounon, la période estivale et les répercussions du Brexit augmenteraient la pression migratoire. L’utilisation de ces deux appareils accélèrerait les interventions en cas de problèmes. Ainsi, la sécurité des migrants et du tunnel seraient mieux assurées.  

>>> Lire aussi : comment choisir un drone ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire