Le remake mobile de Dungeon Keeper fâche son créateur

Il y a quelques jours, EA diffusait sur iOS et Android un nouveau jeu issu d’une licence bien connue des joueurs des années 90 : Dungeon Keeper. Le jeu a pour l’occasion été remis au goût du jour, notamment dans son système de progression, qui se base aujourd’hui largement sur le modèle du « Free to Play », c'est-à-dire que le jeu est gratuit, mais que la progression passera soit par une attente obligatoire, soit par un passage en caisse.

Si le modèle du Free to Play est largement répandu dans le genre, certains s’y essaient avec plus ou moins de succès. En l’occurrence, le jeu d’EA a été assez décrié par les fans de Dungeon Keeper, comme par la plupart des joueurs en général. Considéré comme « injouable », notamment à cause des temps d’attente beaucoup trop longs imposés par le jeu, celui-ci est boudé de l’App Store et du Google Play Store.

En l’occurrence, Peter Molyneux, le créateur du jeu original lui-même, a commenté le jeu pour pointer ses défauts, et regrette les choix faits par EA : « Il n’y a pas vraiment de jeu gratuit », explique-t-il. « On a juste envie de créer un donjon, pas de régler une alarme pour dans six jours et de revenir pour n’avoir qu’une pierre à placer ».

Le souci est qu’il s’agit plus en fait d’un pay-to-win que d’un free-to-play. Ainsi pour accélérer la construction de son donjon ou obtenir de nouveaux serviteurs, le joueur est obligé de mettre la main au portefeuille.

Peter Molyneux regrette ainsi le gâchis qui est fait de cette licence mythique des années 90. Selon lui, EA a loupé « l’équilibrage entre un aspect familier du jeu pour les fans originels et la mise au goût du jour pour attirer un public plus large. »

Le problème de la notation

EA a répondu à ces sarcasmes en déclarant que « nous avons construit Dungeon Keeper spécialement pour le mobile, c’est à dire, avec un système de jeu qui demande qu’on vérifie plusieurs fois l’avancement du jeu dans la journée. Cette manière de jouer permet aux utilisateurs de progresser dans le jeu sans dépenser un centime. »

EA ajoute dans une interview à Tab Times que le jeu est gratifié de nombreuses notes maximales sur l’AppStore et le Google Play. Il faut savoir à ce titre que lorsque l’on souhaite mettre moins de cinq étoiles, le jeu demande de remplir un formulaire pour expliquer sa notation. Une étape qui sape la réelle notation. La notation alternative du site Metacritic montre que le jeu écope d’une note moyenne de 0,3/10.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires