Dyson veut installer des androïdes dans nos maisons

Spécialiste des aspirateurs sans filtres, la firme anglaise Dyson veut se lancer dans les robots domestiques. Le fondateur de la marque, James Dyson, a même dans l’idée d’installer, à terme, des androïdes domestiques dans toutes les maisons avec comme Leitmotiv : « des robots qui comprennent le monde qui les entoure ». Leurs compétences seraient diverses : nettoyer les fenêtres, aspirer le sol (bien sûr) ou encore cuisiner.

Cette semaine, un nouveau centre de développement va être annoncé à l’Imperial College de Londres, à l'aide d'un investissement de 5 millions de livres (6 millions d’euros). À en croire Sir James Dyson, cité par le Sunday Times, le savoir-faire de la société serait un atout majeur pour le développement de robots. Toujours selon lui, le principal problème dans le développement des robots jusqu’à aujourd’hui réside dans la trop grande complexité des projets. Pour réussir, il est important de se focaliser sur certains usages. « Si vous envoyez un robot laver les fenêtres, il saura où aller. Il saura comment laver les fenêtres. Et il saura quand il aura fini. »

Les ingénieurs de la marque, habitués à des challenges en interne (par exemple, construire un drone à l’aide de pièces d’aspirateur), travaillent actuellement sur un projet de robot de ménage, en partenariat avec les scientifiques japonais de l’université de Waseda (déjà auteurs du Twendy One, un androïde contrôlable à la voix, capable de faire la cuisiner ou prodiguer des soins). Dyson veut d’ailleurs augmenter la taille de ses équipes pour « être compétitif avec le marché mondial ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire