La cigarette électronique serait mortelle

Bien que peu répandue, l’E-Cigarette, ou cigarette électronique, pourrait rapidement faire débat. Elle contiendrait elle aussi des matières toxiques.

Des ingrédients peu ragoûtants

De l’outil pour aider à arrêter de fumer, l’E-Cigarette deviendrait donc elle aussi un objet de mort. La FDA (Food & Drug Administration) a mené une enquête sur ces cigarettes pas comme les autres. En analysant les ingrédients utilisés dans la composition de ses recharges, cette administration américaine a découvert des substances cancérigènes, des toxines ainsi qu’un composé utilisé dans les antigels.

Une incitation à fumer

Il faut tout de même nuancer les propos et indiquer que cette étude a été réalisée sur deux marques de cigarettes électroniques vendues par des sociétés américaines : NJOY et Smoking Everywhere. Et c’est aussi cela qui séduit le consommateur. Il peut fumer partout puisqu’il ne s’agit pas de fumée « classique. » De plus, certaines marques affichent même qu’elle peut être utilisée dans le but d’arrêter de fumer. À ce propos, le Dr Jonathan Winickoff, professeur de l’Académie américaine, déclare que « les E-Cigarettes encouragent les enfants, adolescents et jeunes adultes à faire le premier pas vers la cigarette. »