Airbus E-Fan : la traversée de la Manche en 100% électrique

E-Fan (photo d'illustration)E-Fan (photo d'illustration)

Ce 10 juillet à 10h15, Didier Esteyne décollait de Calais en direction de l’Angleterre. 45 minutes plus tard, il atterrissait à Lydd et accomplissait ainsi la première traversée de la Manche à bord d’un avion électrique, 106 ans après Louis Blériot.

Projet d’Airbus, l’E-Fan n’aurait pas été renié par les merveilleux fous volants de Ken Annakin. 100% électrique, il est propulsé par deux moteurs alimentés par 60 batteries. L’ensemble, comme le pilote, est protégé par une coque en fibre de carbone. Cette installation permet à l’E-Fan d’atteindre 160 km/h en vitesse de croisière et 220 km/h en vitesse de pointe.

Ce vol expérimental était encadré. Un hélicoptère précédait l’engin et l’informait en temps réel des conditions de vol. Tout s’est déroulé comme prévu, au final. A sa descente de l’avion, Didier Esteyne s’est même permis une plaisanterie : « J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup d’eau, il faudrait peut-être en mettre un peu moins. »

L’E-Fan, qui en est à sa version 2.0, pourrait connaître une production de masse à partir de fin 2017. Ces modèles de série seront dans un premier temps réservés aux écoles de pilotages, principalement pour effectuer des tours de piste.

E-Fan : Calais-Lydd

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Tomsboss
    Grosse, très grosse erreur dans votre article, il ne faut pas croire tout ce que le service "com" d'Airbus vous dicte : E-fan n'est certainement pas le premier avion électrique à avoir traversé la Manche. En 1981, soit il y a trente-quatre ans, "Solar challenger" l'avait déjà fait ! D'autres ont réitéré "l'exploit" par la suite, l'avant-dernier en date 10 jours plus tôt que Mr Esteyne. Autant j'aime le projet de l'avion électrique, autant rien n'est plus pénible que ces entreprises qui prétendent réécrire l'histoire en misant sur l'inculture de ses contemporains.
    0
  • Tomsboss
    Citation:
    Grosse, très grosse erreur dans votre article, il ne faut pas croire tout ce que le service "com" d'Airbus vous dicte : E-fan n'est certainement pas le premier avion électrique à avoir traversé la Manche. En 1981, soit il y a trente-quatre ans, "Solar challenger" l'avait déjà fait ! D'autres ont réitéré "l'exploit" par la suite, l'avant-dernier en date 10 jours plus tôt que Mr Esteyne. Autant j'aime le projet de l'avion électrique, autant rien n'est plus pénible que ces entreprises qui prétendent réécrire l'histoire en misant sur l'inculture de leurs contemporains.
    0