Il casse l’écran de son Apple Watch et gagne un procès contre Apple

Lorsque l’on casse l’écran de son téléphone ou de sa smartwatch, il est assez peu probable pour que le constructeur accepte une réparation sous garantie. À moins de payer pour une extension de garantie qui couvre la potentielle maladresse, il faut bien souvent s’affranchir des frais de remise en état. Pour un anglais possesseur d’une Apple Watch, les choses ne se sont néanmoins pas vraiment passée de la sorte.

Après à peine dix jours d’utilisation, Gareth Cross a remarqué une fissure sur l’écran de sa montre et l’a donc ramené à l’Apple Store pour que ce défaut soit corrigé. Face au refus du magasin de prendre en charge la réparation sous garantie, il a alors décidé d’attaquer la firme californienne en justice. Après six mois de procès, le juge a rendu un verdict en sa faveur et a ainsi condamné la marque à une amende de 429 livres, soit le montant de la montre auquel s’ajoutent les frais de justice.

Pour appuyer cette condamnation, le juge a estimé qu’Apple ne respecte pas son contrat de vente en refusant de réparer l’écran d’une montre vendue comme étant « résistante aux rayures ». C’est donc sans surprise que la mention a été retirée de la description de la montre par Apple, afin de se protéger à l’avenir contre ce genre de procès. En ce qui concerne Gareth Cross, il compte bien s’acheter un nouveau modèle : « pour les 10 jours que je l’ai eu, je l’ai vraiment bien aimé ».

>>> Lire : Comparatif : quelle est la meilleure montre connectée ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire