Les écrans LG bientôt interdits aux USA ?

Depuis 2006 et la première plainte déposée par LG à l’encontre de la société taïwanaise AU Optronics, les deux entreprises s’affrontent par avocats interposés. L’objet de la discorde ? Des brevets d’optimisation de l’affichage sur écran LCD, terminaux mobiles et ordinateurs portables.

Vendredi, la cour fédérale du district de l’état du Delaware a cependant reconnu LG Display coupable d’usage illégal de droits de la propriété intellectuelle vis-à-vis d’AU Optronics. Dans la foulée, la marque taïwanaise a demandé l’interdiction de l’importation des produits LG aux États-Unis. Si la suite de cette affaire devrait se jouer devant les tribunaux, ce genre de conflit se règle le plus souvent autour d’un compromis financier.

LG insiste avec Android pour son LU2300