L'Elysée également victime d'une tentative de hack

Le ministère des Finances n’a pas été la seule victime de la cyber attaque dévoilée hier. L’Élysée et le ministère des Affaires étrangères ont également été victimes d’une tentative de hack qui n’a semble-il pas abouti.

C’est Libération qui dévoile l’information selon une source venant du ministère de l’Intérieur. Ces intrusions dans les systèmes informatiques des deux institutions ont été démenties par l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) qui confirme toutefois que ces réseaux ont bien été visés, mais sans succès. Officiellement seuls 150 ordinateurs du ministère de l’Économie ont donc été piratés.

Toujours la piste chinoise

Ces deux attaques supplémentaires semblent donc attester de l’aspect professionnel de l’opération. Toujours selon la source du quotidien, la piste chinoise évoquée hier par Paris-Match n’est pas forcément fausse « mais c’est plus compliqué, en tout cas ces intrus ne viennent pas de Bastia ou d’Estonie, ni de Russie ». La majorité des documents interceptés sont « repartis sur un continent, l’Asie ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • momohyder
    Merci pour cette article
    0
  • shooby
    ils ont osé s'en prendre à Saint Nicolas ! La dernière fois qu'on a essayé le pauvre coupable a fini au tribunal !
    0