Certaines entreprises pourraient remplacer l'email par les réseaux sociaux

L’email serait à son crépuscule. Aux États-Unis, les principales messageries électroniques ont observé un recul de fréquence de 4,1 % entre novembre 2009 et mai 2011.

Si Gmail, Yahoo, Hotmail et consorts affichent une telle désertion, c’est que les internautes en ont assez de ce système. Pour MG Siegler, journaliste de TechCrunch, « il y en a trop. Cela ne s'arrête jamais. Et cela ne fait qu’empirer. L’email est le diable absolu. » A tel point que certaines entreprises songeraient à remplacer le mail par l'utilisation d'un réseau social, que ce soit Facebook ou un concurrent plus modeste. 

Apparu dans les années 70, l’email connaît un véritable boom dans les années 90. Depuis, particuliers et entreprises les utilisent intensivement. Ils permettent de converser, organiser des rendez-vous, faire du brainstorming ou vendre des produits. Au final, la boîte ne désemplit jamais. Aussi « certains cadres passent jusqu'à vingt heures par semaine [sur leurs boîtes électroniques, NDLR] et traitent entre 100 et 200 mails par jour. C'est un facteur de perturbation important », indique Marc-Henri Desportes, vice-président stratégie et innovation de la SSII Atos.

Depuis 2007 et le succès de Facebook, l’internaute se tourne de plus en plus vers les réseaux sociaux. Il y dispose également d’une boîte de messagerie interne, mais peut surtout partager des photos, des vidéos, donner son avis, envoyer des invitations et des messages. Certes, tout cela, il le faisait avec l’email, mais les réseaux sociaux organisent ces actions pour les rendre toujours lisibles et simples.

En France, Yahoo et Hotmail, les deux messageries historiques, ont enregistré des baisses de fréquentation respectives de 16 % et 10 % depuis fin 2009. Selon le responsable de Windows Live, Pierre-Éric Jacoupy, « l’email reste l'outil phare pour les conversations très privées ou pour gérer sa vie numérique : achats sur Internet, gestion de factures, des relations bancaires. » Dès lors, on ne parlera pas de mort de l’email, mais il devra se moderniser s’il veut lutter contre le nouvel aspect social du Web.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • palejaune
    c'est sur que les entreprises ont envie de faire stocker leurs documents sur le serveur facebook... que la CIA verifie regulierement !
    a l'heure ou la plupart des entreprises bloquent les reseaux sociaux pour contrer la baisse de productivité un imbecile ose dire que ces memes entreprises vont les utiliser maintenant !

    faudrait pas oublier que les reseaux sociaux ont ete créés pour soutirer un maximum d'information aux utilisateurs pour les revendre ensuite : quelle entreprise accepterait cela ???

    si les messageries traditionnelles perdent du terrain, c'est que les entreprises ont leur propre service de messagerie, et que meme les PME achete leur extension pour avoir sa propre boite mail.

    est-ce que l'auteur c'est au moins interessé a l'avis d'une grosse entreprise ?
    2
  • obidoub
    C'est net, dans mes flux RSS je viens de voir un article qui dit que les entreprises perdent de l'argent à cause des fuites des employés sur les réseaux sociaux, et là c'est l'inverse...

    Puis bon lire/écrire des mails ça fait partie du boulot, même si on passe sur facebook ce sera la même histoire, il faut bien communiquer.
    1
  • H-hich
    Je vois bien comment utiliser un reseau social pour des messages interne, mais comment contacter ses clients et fournisseurs si on est pas sur le meme reseau social qu'eux ?
    0