BMW recycle les batteries de ses voitures électriques pour la maison

Lors du symposium consacré aux véhicules électriques à Montréal, le constructeur automobile allemand a annoncé la mise au point d’un système d'énergie domestique basée sur les batteries de l’i3.

Le système combine simplement la station de recharge du constructeur avec une batterie supplémentaire de 22 ou 33 kWh. On peut l’utiliser comme générateur de secours lors des pannes. Comme les coûts de l’électricité augmentent durant les périodes de pointe, il constituerait une solution intéressante pour réduire la consommation et éviter ainsi de payer une facture salée. Par ailleurs, on peut le recharger avec des énergies renouvelables ou durant la nuit, quand la tarification est moins chère. Tesla propose déjà une approche similaire avec le Powerwall. Cependant, BMW se démarque en utilisant des batteries identiques à celles installées sur l’i3 et la Mini E.

BMW souhaite recycler ses batteries

Actuellement, la marque allemande utilise des batteries neuves pour tester cette technologie en Californie. Toutefois, l’objectif consiste à réutiliser les batteries usagées d'un i3, dès qu’elles commenceraient à montrer des signes de faiblesse. En somme, BMW combine un programme de recyclage à une offre de stockage d'énergie à domicile. Depuis son lancement en 2013, le constructeur germanique a vendu 45.000 unités de son véhicule électrique i3, autant de cibles potentielles pour ce projet.

Selon les études menées par BMW, une maison typique aux États-Unis consommerait en moyenne entre 15 et 30 kWh d'électricité par jour en 2014. Ainsi, même si elle est diminuée, la batterie d’une I3 réussirait à garder les lumières allumées pendant 24 heures ou plus.

>> A lire aussi >> Pour ou contre la voiture connectée : 10 arguments pour se faire une idée

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire