La méthode anti-piratage d'Epitath

Infos-du-Net.comSouvenez-vous de l'époque de Napster : la naissance du P2P grand public, la panique des majors et surtout de nombreuses tentatives farfelues d'endiguer le piratage. Une d'entre elle consistait à mettre la fin d'un morceau au début de la prochaine piste afin qu'une oeuvre rippée soit désagréable à écouter tandis qu'un CD ai l'air continu. Avec les désagréments qu'on peut imaginer quand on veut aller directement à la chanson suivante. Epitath, ancien producteur d'Offspring, a décidé d'utiliser un principe similaire pour la sortie de Patent Pending du groupe Heavens. L'album comportera 11 fichiers mais répartis sur 99 pistes !

Seulement il est juste de se poser la question suivante : quid de l'utilisateur honnête qui veut écouter une musique en mode de lecture aléatoire ? De plus, il est naïf de croire que l'album piraté sera mis en ligne "brut de rippage". Un craker sera bien plus célèbre dans sa communauté si il édite les morceaux pour offrir un pack net, qui du coup aura plus d'attrait et poussera à préférer la version illégale à celle du magasin...

Source : Ratatium
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
26 commentaires
    Votre commentaire
  • fullmetal4
    Idée completement........stupide, de toute façon les gens trouverons vite (comme d'habitude) une astuce.
    0
  • Happy_Rotter
    +1 idée stupide, c'est le terme!
    0
  • gundz@IDN
    +1 stupide...
    en plus certaint lecteur Cd mette un peut de temp pour lire la chanson (1-5 seconde, notament mon lecteur cd portable)
    donc un vide de 5seconde toute les 20seconde ?
    c'est cool... -_-
    0