Du soleil et des algues pour faire voler un avion au-dessus de l’Atlantique

Présenté lors de la COP 21 à Paris, l’Eraole est un avion hybride. Pour réduire l’émission de CO2 à zéro, son moteur utilise l’énergie solaire ainsi qu’un biocarburant à base de micro algues. L’avion mesure 7,5 mètres et il affiche une envergure de 14 mètres. Ensemble, les cellules photovoltaïques de l’appareil couvrent une surface de 43m2.

Raphaël Dinelli présente l'Eraole

Traverser l’Atlantique impose de parcourir les 5800 kilomètres qui sépare Le Bourget de Long Island. La puissance fournie par les plaques solaires combinée au Bioalgal assurera 80% des besoins de l’appareil. Mais l’Eraole aura besoin des courants marins et d'une météo clémente pour réussir ce challenge.

Sans escale, la durée du vol est estimée à 60 heures. Durant cette période, Raphaël Dinelli sera seul à bord et son organisme sera soumis à une rude épreuve. Actuellement, il suit un programme d’entrainement spécifique afin de supporter l’immobilisme et le manque de sommeil.

Le développement de l’Eraole a commencé en 2009 et la Fondation Océan Vital espère l’adapter pour une utilisation civile.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire