Les escroqueries mobiles dans la ligne de mire des autorités

Le site explicatif 33700Le site explicatif 33700Les appels en absence peuvent couter cher. Le système de « ping call » consiste à faire sonner le téléphone de la victime une seule fois. Par curiosité, elle rappelle le numéro, sans savoir que celui-ci est surtaxé. Le détenteur du serveur vocal n’a plus qu’à encaisser le prix de l’appel.

Lancé fin 2008, le numéro d’alerte 33700 est dévolu aux spams SMS reçus sur les mobiles. Depuis, 800 000 signalements ont été effectués et 790 numéros frauduleux ont été interdits. Face à cette levée de boucliers des autorités, les arnaqueurs ont donc imaginé ce système de « ping call ».

Hervé Novelli, secrétaire d’État au Commerce, a donc annoncé que le 33700 serait étendu en 2011 au signalement de ces sollicitations. Un fichier de type liste rouge sera également mis en place sur déclaration de la personne qui désire ne pas apparaitre dans les listings commerciaux.    

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • quecg2
    Il y a pas d'arnaque ! C'est juste l'utilisateur qui doit etre un peu plus intelligent ... Mais bon, c'est pas très sympa :(
    -4
  • jeanne38
    faudrait que tu nous donnes la définition d'une arnaque. Ca risque d'être intéressant!
    0
  • but2ene
    Pourtant, il suffirait d'interdire simplement ces pratiques en collant une bonne amande. D'obliger Orange (gérant ces numero), de prendre les références d'une persone moralement responsable de ce numéro.
    Ou simplement mettre un filtre d'appel avec ces numéro.... (08 ... -> Private)

    Il nous casse les ******* avec Hadopi et ils ne sont pas capable de savoir qui à ouvert une ligne de tel ?
    0