Google : un employé espion renvoyé

« Nous avons renvoyé David Barksdale parce qu'il avait violé la stricte politique interne de respect de la vie privée », a confirmé le vice-président de l’ingénierie, Bill Coughran. L’ingénieur de 27 ans a été renvoyé en juillet pour avoir profité de ses droits d’accès pour espionner des comptes d’utilisateurs, violant ainsi la vie privée d’au moins quatre mineurs. Au printemps, il avait consulté les relevés Google Voice d’un garçon de 15 ans dont il était devenu l’ami. Il y avait trouvé le numéro de téléphone de sa petite amie, menaçant l’adolescent de l’appeler.

Toutefois, aucune motivation sexuelle ne semblait animer l’ingénieur. Il voulait de la sorte démontrer son pouvoir. Il avait auparavant montré à un ami comment il pouvait accéder à ses chats, son carnet d’adresses et son compte e-mail. Barksdale faisait partie d’un groupe nommé Site Reliability Engineers ayant un accès sans limites aux comptes des utilisateurs. Lui-même étroitement surveillé, ce groupe assure la maintenance des services de Google et doit pour cela pouvoir accéder à toutes les données hébergées par la société. Cette dernière entend ainsi montrer que son système de surveillance de ces ingénieurs est efficace.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
8 commentaires
    Votre commentaire
  • nquere
    "Cette dernière entend ainsi montrer que son système de surveillance de ces ingénieurs est efficace. "

    Cela me fait doucement rire...

    Même si le type a déjà été viré, si accéder aux données fait partie de son job, il sera viré après avoir utilisé les données à des fins personnelles et non avant.

    Donc le système qui "guéri" et non qui "prévient" est juste là pour dire "on peut vous virer mais pas vous en empêcher"...
    -1
  • arfason
    Difficile de faire autrement en même temps.

    Comment faire la différence entre un accès à des fins de maintenance et un un accès à des fins personnelles douteuses.
    Pas évident ...

    Je pense qu'un système pourrait être mis en place avec ordre de mission et levé des droits sur les comptes impliqués par cette mission. Le système serait coûteux et complexe et le quidam pourrait encore faire ce qu'il veut sur les comptes impliqués.

    Mieux vaut comme google montrer que ceux qui font cela sont punis sévèrement cela éduquera ... C'est le principe de la prison en même temps. On ne vous empêche pas d'enfreindre la loi même s'il y a des barrières mais si vous le faites vous serez sanctionné.
    -1
  • ReActif
    Faut le faire la française avec une commission d'enquête qui va statuer pendant un an sur qu'est ce qu'une donnée lol
    2