La marine américaine dévoile son essaim de drones autonomes

En alternative aux drones de combat traditionnels, l’US Navy songe à des modèles plus petits capables de coordonner leurs actions pour former un essaim. De cette idée est née le programme LOCUST ou sauterelle pour « Low-Cost UAV Swarming Technology ».

Initié par l’ONR (Office of Naval Research), ce programme consiste à utiliser un essaim de drones autonomes pour déborder une cible ou un ennemi. Pou ce faire, le système utilise un lanceur à tube chargé de drones coyotes pour les lancer successivement et rapidement dans les airs. Ils déploieront par la suite leurs ailes pour voler de manière autonome et synchronisée. Cela est rendu possible grâce à au partage d’informations entre ces petits engins volants. L’essaim formé pourra alors intervenir pour des missions offensives ou défensives. Mis à part son faible coût, cette technologie a pour avantage de réduire le risque pour les personnels militaires sur le terrain. Ces derniers se chargent de superviser la mission et d’en prendre le contrôle si besoin. Enfin, le système est suffisamment compact pour être embarqué dans les navires, les avions, les véhicules terrestres ou les drones plus grands.

Un premier essai a été effectué récemment. La démonstration à partir d’un navire est prévue pour 2016.

Essaim de drones de l'US Navy

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire