Dépendance au smartphone : 30 % des gens le regardent la nuit

Depuis plusieurs années, le cabinet d’audit et services professionnels Deloitte s’intéresse de près aux comportements et usages mobiles. Une récente étude menée sur 4000 Français révèle une véritable dépendance au smartphone, puisque la moitié d’entre eux a reconnu se réveiller en pleine nuit ou se lever carrément du lit pour consulter son téléphone.

S’il s’agit pour certains de répondre à des mails professionnels, une grande majorité le fait pour vérifier des notifications, jouer à des jeux ou alors naviguer sur les réseaux sociaux. Un comportement qui concerne principalement la tranche d’âge des 18 à 24 ans qui représente 39 % de ces usagers mobiles nocturnes, contre seulement 14 % de 35 ans et plus.

Le smartphone dès le réveil et juste avant le coucher

Le rapport publié par Deloitte dévoile des chiffres encore plus alarmants, notamment au sujet de la fréquence de consultation du smartphone au cours de la journée qui est de 10 à 25 fois en moyenne par jour pour 38 % de l’ensemble des sondés, et jusqu’à 50 fois par jour pour 50 % des 18-24 ans.

Mais ce n’est pas tout : plus de la moitié de la population consulte ses SMS et e-mails sur son appareil mobile dans l’heure qui suit le réveil, et ils sont quelque 2280 sur les 4000 interrogés à jeter un dernier coup d’œil à leur terminal cinq minutes avant de se coucher. Là encore, les jeunes se démarquent, car sur ces 2280 personnes, 1560 sont âgés de 18 à 24 ans.

À ce rythme, les programmes « digital detox » qui commencent à faire le bout de chemin outre-Atlantique, ne tarderont pas à devenir un besoin vital dans l’Hexagone.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire