Non, aucun ordinateur n’a passé le test de Turing

C’est la grosse annonce de ce début de semaine : un programme informatique nommé Eugene Gootsman aurait passé avec succès le test de Turing, véritable Graal de l’informatique moderne. Mais en analysant les résultats plus en détail, on se rend vite compte que les résultats sont beaucoup moins convaincants que ce qui a été annoncé.

Le test de Turing a été inventé par le savant britannique du même nom, Alan Turing. Ce dernier est notamment connu pour avoir cassé Enigma, le système de chiffrement utilisé par les nazis pour s’envoyer des messages secrets durant la Seconde Guerre mondiale. En 1950, ce dernier imagine donc un test dans lequel un interlocuteur pourrait converser avec une machine, le test étant réussi si l’humain est incapable de définir s’il parle à un humain ou à une intelligence artificielle. C’est ce même test que le programme Eugene Goostman aurait réussi, en jouant le rôle d’un adolescent de 13 ans. Ce dernier aurait été capable de converser avec plusieurs interlocuteurs de manière tout à fait crédible, au point que 33 % des interlocuteurs étaient convaincus d’avoir parlé à un véritable enfant après le test.

Mais certains experts ont tiqué sur quelques aspects de ce robot, et ont analysé les résultats pour conclure que le programme n’avait, en réalité, aucunement passé le test de Turing. Certains extraits permettent en effet de constater que le programme a pu être mis en défaut très facilement, notamment par une simple faute de frappe, ou encore qu’il cherche constamment à faire changer le sujet de la conversation sans aucune cohérence entre les thèmes. D’autres dénoncent le fait que le programme, développé par une équipe russe basée à Saint Petersbourg, soit présenté comme un adolescent ukrainien, alors que le test est en anglais, ce qui serait un cache-misère pour excuser les éventuelles erreurs ou approximations du programme dans la langue de Shakespeare.

Eugene Goostman ne serait donc rien d’autre qu’un nouveau « chatbot » capable de se faire passer pour un humain, pour peu que les phrases qui lui sont soumises ne soient pas trop complexes.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire