Facebook suspend le partage de données Whatsapp pour les européens


Mise à jour : Facebook vient d'annoncer la suspension de l'exploitation des données Whatsapp des utilisateurs européens. Cette mesure est pour l'instant temporaire et fait suite à la demande des autorités européennes.

Article original publié le 17/11/2016 à 15h30

Depuis août dernier, la messagerie instantanée Whatsapp partage ses données avec Facebook. D’après le Financial Times, sous la pression des autorités européennes, Whatsapp aurait mis en pause le partage de données avec sa société mère.

Jusqu’à présent, la messagerie instantanée partageait les données de ses utilisateurs dont les numéros de téléphone avec Facebook. Néanmoins, cette pratique avait éveillé des inquiétudes auprès des autorités européennes. En septembre, l’autorité de protection des données personnelles allemandes a demandé à Facebook d’arrêter l’importation de données depuis Whatsapp. Quelque temps après, l’équivalent de la CNIL britannique s’est également mêlé de l’affaire.

Le coup de massue pour Facebook est arrivé avec la rédaction d’une lettre provenant de toutes les CNIL européennes du G29. Sous la pression, Whatsapp a donc suspendu le partage de donnée temporairement le temps que le débat se fasse.

>>>>>>Lire aussi : Au Royaume-Unis, Facebook ne regarde plus dans les données de Whatsapp

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire