Pour F-Secure le nombre des malwares a doublé en 2007

F-SecureIls sont environ 500 000, selon F-Secure, à polluer la toile en permanence, à faire craindre aux ordinateurs les pires malheurs. Les malwares, comme ils sont généralement appelés, sont des programmes malveillants qui pullulent dans le but d’empêcher un ordinateur de fonctionner correctement ou encore de recueillir des informations sur son utilisateur.

De 250 000 à 500 000 en 12 mois

L’une des missions de F-Secure, qui n’est pas qu’un éditeur de logiciel antivirus, est de surveiller la diffusion de ces malwares. Or la société finlandaise a détecté deux fois plus de virus en 2007 que lors de l’exercice précédent. Chiffré, ce bilan atteint les 500 000, là où douze mois plus tôt, ils n’étaient que 200 000 à faire craindre le pire à nos ordinateurs.

Si le nombre grandit, ce n’est pas forcement le cas de leur dangerosité puisque pour nombre d’entre eux ils ne sont qu’une variante d’un virus déjà répandu. Ces virus cibleraient, sans distinction, professionnels et particuliers. En 2007, ils se sont attaqués, en majorité, à Windows XP. Mais Vista, le dernier OS de Microsoft devrait devenir leur terrain privilégié dès 2009.

L’analyse : la sécurité est une problématique majeure dans le système informatique d’une entreprise. Certes, les chiffres de F-Secure sont effrayants, mais il ne faut jamais perdre de vue qu’ils sont également l’argument principal pour l’acquisition d’une solution de sécurité.