Facebook : la Commission européenne va enquêter sur le respect de la vie privée

L'Europe se méfie de FacebookL'Europe se méfie de FacebookLa députée socialiste française Françoise Castex vient de saisir la Commission européenne au sujet de Facebook. Elle lui demande de vérifier si Facebook respecte bien les lois relatives à la gestion des données personnelles.

C’est dans une question écrite prioritaire envoyée le 10 novembre que la députée européenne expose sa demande à la Commission. Elle s’interroge sur la façon dont le réseau social gère les données personnelles de ses utilisateurs. Selon elle, le site ne respecte pas la législation européenne.

« Facebook conserve sur le long terme les données de ses utilisateurs sans que ces derniers ne puissent donner leur consentement explicite à cette utilisation de leurs données, contrairement à ce que prévoit la directive européenne sur la protection de la vie privée », écrit-elle dans un billet sur son site. 

Réponse dans trois semaines

D’une manière plus globale, la députée demande également à la Commission ce qu’elle « prévoit de faire afin de renforcer la protection des utilisateurs des réseaux sociaux et de s’assurer du respect du droit de l’Union européenne dans ce domaine ». Selon elle, chaque citoyen a le droit de garder la maitrise de ses données personnelles, « or, les utilisateurs de Facebook ne sont pas clairement informés des données recueillies, de la finalité de la collecte, des risques et des recours possibles », écrit-elle.

La procédure de fonctionnement des questions écrites prioritaires prévoit que la Commission européenne dispose d’un délai de trois semaines pour y répondre. Réponse le 1er décembre au plus tard.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • sonymans
    il n'y a pas de cache L3 sur ces processeur, merci de rectifier
    0