Il met son fils en vente sur Facebook

Saud bin Nasser Al Shahry, père de famille Saoudien, a été poursuivi par les autorités locales pour avoir tenté de vendre son fils sur Facebook, pour 20 millions de dollars.

Rattrapé par les autorités, ce père de famille explique que le but de sa démarche n’était pas de se séparer de son fils. La mise en vente aurait en effet pour but d’attirer l’attention sur son licenciement récent. « Bien sûr, je n’ai jamais eu l’intention de vendre mon fils. J’ai fait cette annonce uniquement pour attirer l’attention des grands décideurs de ce pays face à la tragédie que je connais après que je sois sans emploi et que je commence à mendier pour me nourrir et m’habiller ».

Le but était donc d’attirer l’attention du roi Abdallah sur sa situation, notamment après que le ministère du travail lui ait refusé ses allocations de droit au chômage, car il a plus de 35 ans. Mais les autorités ne considèrent pas ces raisons comme des excuses valables, l’Arabie Saoudite ayant tendance à mettre l’enfant sur un piédestal : « dans son cas, la fin ne justifie pas les moyens. Comment peut-on se dire qu’on va attirer l’attention avec la vente de son fils ? »

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • chot44@guest
    Attirer l'attention ?
    Ben c'est fait puisque l'info a fait le tour du monde ..
    0
  • Misutsu
    Pour une fois c'est un petit garçon qui est mis en vente, et pas une pauv' gamine de 10 ans vendue, enfin mariée, à un type de 40...
    0
  • genererer
    Pas de droit au chômage pour les plus de 35 ans... Et au dessus de 40 ans, ils n'ont plus droit à la retraite ?
    0