Innocenté grâce à Facebook, une première judiciaire

Une fois de plus, Facebook est au centre d’une histoire totalement improbable. Un américain de 19 ans, accusé d’une agression à New York, s’est vu innocenté grâce à un commentaire qu’il a posté sur le réseau social.

Facebook : un alibi de poids

Rodney Bradford, un jeune américain de 19 ans, s’est vu arrêté il y a deux semaines, accusé d’avoir participé à une agression à main armée dans le quartier de Brooklyn. Cela faisait 12 jours qu’il était incarcéré dans une prison de New York quand un coup de théâtre l'a sorti d'affaire. L’enquête a en effet révélé qu’une minute seulement avant l’agression, il aurait mis en ligne un commentaire sur le profil de sa copine, depuis l’ordinateur du domicile de son père.

Une aubaine pour le jeune homme qu’un tel message ait été retrouvé, puisqu’il a permis de l’innocenter et de le libérer immédiatement. « C’était juste un alibi solide » précise l’avocat au jeune homme, « cela reflète à quel point les sites de socialisation sur Internet ont pris de l’importance dans nos vies ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
20 commentaires
    Votre commentaire
    Meilleurs commentaires
  • nozz
    Papa, je vais braquer une banque, je te file mon mot de passe Facebook. Tu mets "bisous" sur le compte de ma copine et je te file 20% de ce que j'ai piqué.
    17
  • Tous les commentaires
  • nozz
    Papa, je vais braquer une banque, je te file mon mot de passe Facebook. Tu mets "bisous" sur le compte de ma copine et je te file 20% de ce que j'ai piqué.
    17
  • JPSTAR
    mdr nozz xD
    2
  • Anonyme
    ce commentaire pour m'innocenter d'un braquage de banque fait à l'instant (posté par mon complice) ; mon dieu si ça fait jurisprudence... comment un juge peut-il gober ce que lui sort un avocat sans demander un avis technique à un spécialiste ??
    2