Facebook s’essaie à la détection automatique d’imposteurs

Selon le site Mashable, Facebook a récemment mis en place une nouvelle méthode de détection des imposteurs. Cette dernière permettrait d'alerter les utilisateurs qui se feraient usurper noms et photos dès la création d'un faux compte.

Lorsque le moteur de Facebook détecte l'utilisation d'une photo et d'un nom déjà existant dans sa base d'utilisateurs, il prévient ainsi instantanément l'internaute concerné. Il lui demande si c'est bien lui qui a créé un nouveau compte, ou s'il s'agit d'une usurpation d'identité. L'analyse et la suppression du nouveau compte sont ensuite effectuées manuellement, histoire de ne pas effacer un compte par erreur. Cette nouvelle méthode est en réalité déjà en application depuis novembre dernier et est déployée à hauteur de 75% des comptes Facebook.

>> A lire aussi : Comment se désinscrire de Facebook ? 

Toujours selon Mashable, Facebook travaille également sur de nouvelles méthodes anti-harcèlement dédiées aux utilisatrices du site. Le réseau social commence à leur offrir des outils leur permettant de taguer leurs photos dénudées et de restreindre la confidentialité de ces clichés. Facebook promet aussi d'être plus transparent et de livrer davantage d'informations sur la liste des internautes qui ont accès à ces photos.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire