Quand Facebook conduit en prison

facebook tomsguideSelon l’AFP, quatre jeunes universitaires libanais viennent d’être emprisonnés après avoir posté sur Facebook des messages jugés “diffamatoires” envers une jeune fille rencontrée dans une soirée.

Selon les premières informations qui transpirent de cette affaire louche, il apparaît que les quatre étudiants se seraient tout simplement moqués, sur Facebook, des talents de chanteuse d’une fille rencontrée auparavant dans une soirée lors d’une soirée, a rapporté la presse jeudi.

Il est interdit de se moquer !

C’est le père de la jeune femme qui a porté plainte et qui visiblement a eu gain de cause puisque les quatre incriminé ont été placé en détention provisoire pour “atteinte à la moralité publique et diffamation”.

Ils auraient utilisés des termes particulièrement vulgaires et malvenus à l’égard de cette jeune femme. Les associations de défense des droits de l’Homme sont d’ores et déjà mobilisées.

Notre avis : décidément, la prudence est de mise sur Facebook ! Après les données privées voilà que ce sont maintenant les commentaires que l’on peut s’envoyer qui se trouvent au cœur de la polémique. Cela met également en exergue la liberté de ton et de parole dans certains pays...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
17 commentaires
    Votre commentaire
  • xtelle
    Wow, quelle affaire... Si on a plus le droit de se moquer tranquille. Cependant un système de modération aurait suffit. Pourquoi aller en justice quoi.
    0
  • H-hich
    La connerie atteind des limites dis donc :o (j'espere que le pere portera pas plainte contre moi apres ce message ^^)
    0
  • xtelle
    Si H, protège toi :D
    0