Facebook veut prédire les élections en utilisant ses membres

Le réseau social Facebook annonce sur son blog avoir établi un partenariat avec le journal américain Politico, dans le but de recueillir des données sur Facebook en vue de dégager des tendances avant les élections américaines.



Le simple fait d’être inscrit sur Facebook pourrait pousser les Américains à déclarer, malgré eux, leurs intentions de vote lors des élections de 2012. Le site va en effet analyser et fournir au journal Politico les différents statuts et autres conversations qui auront lieu dans ses murs, et ce dans le but d’évaluer les tendances en vue des élections. Si Facebook a pour habitude de se faire remarquer en ce qui concerne son traitement de la vie privée, nul doute que l’annonce de ce partenariat a beaucoup fait parler outre-Atlantique.

Beaucoup déplorent le fait que Facebook se réserve le droit d’analyser aussi bien des discussions publiques que privées, mais aussi l’impossibilité pure et simple d’empêcher le site de deviner ses intentions de vote. Facebook a toutefois pris ses précautions de ce côté, en annonçant notamment que toutes les données transmises à Politico seront traitées automatiquement et anonymement, et qu’elles ne serviront à afficher que des tendances qui seront ensuite analysées par le journal.

Malgré cela, la pilule passe mal chez les utilisateurs de Facebook, notamment à cause du fait que les données ainsi récoltées sont accessibles librement par des tiers. Le fait que celles-ci soient anonymes ne rassure guère. Par ailleurs, la France va également connaître des élections présidentielles en 2012, ce qui pourrait conduire le réseau social à réitérer l’initiative chez nous.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • shooby
    je pensais qu'on parlait des françaises, mais non c'est vrai qu'il n'y a pas que nous cette année
    -1