A défaut d’un bouton « je n’aime pas », Facebook teste de nouveaux emojis

Il y a de cela quelques semaines, le créateur et patron du réseau social Facebook Mark Zuckerberg a fait une annonce qui en avait intéressé plus d’un : l’arrivée prochaine d’une fonction assimilable à un « je n’aime pas ». Il n’avait toutefois pas tardé à nuancer le tout en expliquant qu’elle ne pourrait pas être employée pour sanctionner le contenu des utilisateurs, mais plutôt pour exprimer une forme de compassion dans les situations qui le nécessite.

Finalement, le réseau social teste sur certains comptes en Espagne et en Irelande sa nouvelle fonctionnalité qui diffère probablement de ce que beaucoup avait imaginé. Il s’agit d’une barre de « réactions », composée de plusieurs emojis correspondants à différentes humeurs. On retrouve l’inévitable pouce levé bleu en guise de j’aime, auquel s’ajoute un cœur et cinq autres icônes décrivant différentes émotions : le rire, la satisfaction, la surprise, mais également la tristesse et la colère.

Ce ruban s’ouvre dès que l’utilisateur reste appuyé sur la touche « j’aime », depuis un navigateur web ou dans l’application mobile. Si le test est concluant, nous ne devrions pas tarder à le voir se répandre sur les comptes d’autres régions du globe. Cela étant, difficile de ne pas être un peu déçu de la forme que prend ce bouton « je n’aime pas », dont l’annonce fait maintenant surtout l’effet d’un pétard mouillé. 

Lire : Facebook : le bouton « je n’aime pas » arrive bientôt

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire