Facebook : le film séduit la critique

Le film « The Social Network », réalisé par David Fincher, censé retracer la création de Facebook et l’histoire de Mark Zuckerberg, génère d’excellents avis auprès de la critique. C’est lors d’une première projection privée que le film, qui doit sortir le 13 octobre, a été dévoilé à quelques journalistes enthousiastes.

Critiques élogieuses pour un film controversé

The Social Network est peut-être le film de 2010 qui aura fait le plus parler de lui avant même d’être sorti au cinéma. Et pour cause : il s’attaque au célèbre site Facebook et à son non moins célèbre créateur Mark Zuckerberg. Le côté intéressant de ce film est qu’il s’appuie sur le livre de Ben Mezrich «La revanche d’un solitaire - La véritable histoire du fondateur de Facebook». Ce bouquin s’est en effet taillé une réputation en n’étant pas tendre avec Zuckerberg.



Facebook a d’ailleurs alimenté le buzz à sa manière, en critiquant vertement le film. Mark Zuckerberg s’est dit « dégoûté » par l’adaptation par l’adaptation cinématographique du livre, et le site avait autant que possible limité les discussions autour du film sur le réseau social. Aujourd’hui, les avis semblent plus que positifs pour le film de David Fincher, tout comme la prestation de Jessie Eisenberg, interprète de Mark Zuckerberg dans le long métrage, qualifié d'"arrogant, confident, brillant". Cela ne manquera pas de relancer le buzz autour du film, accessible en salles le 1er octobre aux États-Unis et le 13 octobre en France.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • quecg2
    moi je l'attends mais sans plus ;) (le principe du film est sympa mais après il faut voir si ca tien la route ...)
    0
  • electrovolt
    Je suis bien plus impatient de voir sortir le film de Warcraft que celui de face de bouc ^^
    1
  • Idarn
    Petite répétition dans l'article :
    Citation:
    Mark Zuckerberg s’est dit « dégoûté » par l’adaptation par l’adaptation cinématographique du livre
    1