Facebook vous suit à la trace pour vous suggérer des amis

La géolocalisation de Facebook, utilisée notamment sur l’application mobile du réseau social, faisait déjà l’objet de nombreuses suspicions de la part des utilisateurs. Cette semaine, un porte-parole de Facebook a confirmé que la position géographique avait effectivement été utilisée par l’application pour suggérer de contacts que vous auriez pu croiser.

La fonction « Vous connaissez peut-être » de Facebook est souvent surprenante par sa précision, suggérant généralement des contacts pertinents. Si le site n’a jamais révélé vraiment les méthodes utilisées pour faire mouche aussi souvent, un de ses secrets vient en revanche d’être découvert : la géolocalisation permettrait de déterminer les personnes que vous fréquentez et qui disposent d’un compte. Concrètement, si deux personnes disposant d’un compte Facebook se trouvent au même endroit et ont activé la géolocalisation, le site proposera alors de les mettre en relation sur le réseau social.

« La localisation elle-même ne suffit pas à déterminer que deux personnes peuvent être amies », indique un porte-parole de Facebook au journal anglais The Telegraph. Et c’est justement un des arguments avancés par les détracteurs de cette fonction, qui y voient une atteinte à la vie privée. Le site n’étant pas capable de déterminer si deux personnes se trouvant au même endroit sont amies, ou même si elles se connaissent réellement, l’usage d’une telle fonction peut sembler abusif sur certains aspects, et poser quelques problèmes concernant l’anonymat que certains voudraient conserver en public. Facebook a cependant indiqué que cette fonction n’était aujourd’hui plus active sur son application mobile, et que celle-ci avait simplement fait l’objet d’un test limité. Les plus inquiets peuvent néanmoins désactiver la géolocalisation pour l’application.

À lire : 
Comment se désinscrire de Google+, Microsoft, Facebook, Twitter et tous les autres

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire