Facebook : scandale autour de la campagne anti-Google

La fausse bonne idée de Mark ZuckerbergLa fausse bonne idée de Mark ZuckerbergEt revoilà Facebook au cœur d’une tempête médiatique. Le site aurait financé une campagne anti-Google menée par une importante agence de communication américaine auprès de blogueurs et journalistes.

Depuis plusieurs jours, l’agence Burson-Marsteller contactait plusieurs blogs et journaux afin de leur suggérer d’enquêter sur la manière dont est gérée la protection de la vie privée au sein de Google Circles. Ce service est en fait une fonctionnalité au sein de Gmail permettant d’afficher une liste des connaissances de ses contacts. Selon l’agence, cela violerait certaines lois américaines sur la vie privée.

Malheureusement pour Burson-Marsteller, l’un des blogueurs contactés, Christopher Soghoian, ne trouve finalement rien à redire sur la gestion de la vie privée de Google Circles. Cela malgré le courriel envoyé par l’agence le 3 mai qui lui expliquait que « Google collecte, enregistre et exploite des millions d'informations personnelles, enregistrées depuis plusieurs services, et les partage sans l'accord et le contrôle des principaux concernés ». L’e-mail est rédigé par John Mercuria, ancien chroniqueur politique qui propose au blogueur de l’aider à écrire un article et le faire faire publier sur des sites reconnus tels que Politico ou le Washington Post

Facebook démasqué obligé de confirmer

Pire encore pour l’agence, Christopher Soghoian décide de publier ses échanges avec ses services. Puis le journal USA Today, également approché par Burson-Marsteller et trouvant ses accusations exagérées, décide d'enquêter sur le sujet pour savoir qui finance cette campagne anti-Google. Malheureusement pour le journal, l’agence décide finalement d’interrompre ses relations avec le journal.

C’est finalement The Daily Beast qui démasque l’identité du client finançant cette campagne de dénigrement. Facebook n’a pas d’autre choix de confirmer l’information, expliquant la source d’inquiétude que représente Google pour la vie privée. Le réseau social reproche également à Google d’utiliser les données issues de ses utilisateurs au sein de ses propres fonctionnalités sociales.

Les deux sociétés s’opposent depuis maintenant de longs mois sur l’accès à ces données personnelles, chacune accusant l’autre de blocage. Facebook voudrait accéder aux contacts Gmail des nouveaux inscrits sur son site, tandis que Google aimerait tirer parti de la liste d’amis Facebook de ses utilisateurs. Aucune des deux entreprises n’a cédé pour le moment.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Google n'a jamais dévoilé ostensiblement vos données personnelles par défaut sans vous demander votre accord, tout le contraire de FB qui affiche tout d'emblée... Quitte à nous ensuite de découvrir comment protéger notre vie privé. C'est l'hôpital qui se moque de la charité !
    0
  • quecg2
    lol facebook critiquant google au niveau de la vie privée ??? c'est l'hôpital qui se **** de la charité (auto-censure) !
    0
  • shooby
    en ce moment des news sr des scandales facebook c'es tous les jours
    0