Pour signaler une faille à Facebook, il pirate le compte de Zuckerberg

Khalil Shreateh est un hacker white hat palestinien qui a récemment découvert une faille dans Facebook, qui permet de poster sur le mur de n’importe quel membre à son insu. Après que Facebook a ignoré son rapport signalant le bug, il a décidé de poster directement sur le mur de Mark Zuckerberg pour se faire entendre.


Après avoir découvert le bug en question, Khalil Shreateh a utilisé le système de rapport de bug de Facebook, qui permet à un utilisateur de signaler un problème technique rencontré sur le site afin que les développeurs puissent l’examiner. Le problème pour Khalil Shreateh, c’est qu’il affirme que les développeurs de Facebook ont promptement ignoré son message, lui indiquant que sa découverte « n’est pas un bug » par retour de mail. Vexé, ce dernier décide de prouver que sa découverte pose bel et bien un problème en exploitant le bug qu’il vient de découvrir en postant directement sur le mur du grand patron, Mark Zuckerberg.


Il explique dans son message la découverte de son bug, et indique qu’il a rapporté ce bug deux fois avant de voir sa demande rejetée par Facebook. La réponse du site ne s’est pas fait attendre, puisque quelques minutes après, un ingénieur contacte Khalil Sheateh pour lui demander des détails concernant le bug qu’il a découvert. Plus tard, l’entreprise s’exprimera publiquement concernant ce qu’elle considère comme un malentendu, expliquant qu’elle « n’avait pas suffisamment d’informations techniques ». Et bien qu’elle reconnait qu’elle aurait dû porter plus d’attention au rapport de Khalil Shreateh, elle lui reproche néanmoins « un comportement indigne d’un hacker white hat » pour avoir « exploité un bug afin d’impacter des utilisateurs réels ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires