Facebook nouveau refuge des hooligans ?

Appel à un signalement de profil sur la page d'un groupe de supportersAppel à un signalement de profil sur la page d'un groupe de supportersPrivés de certains de leurs clubs, récemment dissous, les « supporters » de foot les plus violents pourraient bien trouver refuge sur Facebook via plusieurs pages privées comme c’est déjà le cas en Tunisie. 

Dénonciations pour désactiver les profils adverses

Comme le soulignent nos confrères de ReadWriteWeb, des clubs de supporters tunisiens s’affrontent désormais sur le premier réseau social mondial, très populaire dans le pays. La méthode est simple : depuis des groupes privés, donc non accessibles aux non-invités, les supporters appellent à signaler les profils des clubs rivaux engendrant ainsi leur désactivation.

Le système tire parti d’une faille du système de modération de Facebook. Un compte signalé plusieurs fois est tout simplement désactivé de manière automatique, sans vérification humaine. Avoir quelques ennemis sur Facebook suffit donc à voir son compte désactivé. Si Facebook dément l’automatisation du système, on peine tout de même à croire que ses 1500 employés suffisent à vérifier les profils de plus de 400 millions d’utilisateurs.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • Kenelm
    Ah Facebook... Quand est-ce que ça tiendra la route ?
    3
  • sideciu
    Une chose qui serai bien c'est que des hooligans du net viennent casser facebook et son créateur à l'occasion.
    2
  • noldarn
    sideciuUne chose qui serai bien c'est que des hooligans du net viennent casser facebook et son créateur à l'occasion.

    Perso facebook me sert réellement : un moyen facile pour garder contact avec des personnes rencontrées lors de mon voyage, qui m'a permis maintes fois de donner des rdv et de les revoir en chair et en os.
    Alors que tu 'aimes pas facebook, c'est ton problème, mais je ne vois pas pourquoi on devrait fermer le site pour ça : ne l'utilises pas et fais pas ch.er ceux qui le font, merci.
    0