Instagram se donne le droit d'exploiter vos photos

La nouvelle a secoué la petite planète des réseaux sociaux : Instagram, service de partage de photos via mobile et récemment la propriété de Facebook, vient de changer ses conditions d’utilisation. Désormais, le site a le droit d’utiliser librement les photos de ses membres pour une opération externe, sans avoir à les prévenir.


Doit-on y voir un effet secondaire du rachat par Facebook ? Toujours est-il que les que les utilisateurs d’Instagram lui reprochent désormais les mêmes détails qu’à Facebook : la perte de contrôle de leurs données personnelles. Comme Facebook, Instagram se réserve donc désormais le droit de partager les données de ses membres, comme les cookies, les données de connexion et d’utilisation du site, ou encore l’appareil utilisé, avec « des partenaires qui font légalement partie du même groupe qu’Instagram ». C’est-à-dire Facebook, et tout autre site que le groupe serait susceptible de racheter.


Les réactions à cette décision sont aussi nombreuses que vives de la part des utilisateurs, qui se plaignent de voir Instagram prendre des habitudes déjà reprochées à Facebook. Pour le site de partage, cela cela « permettra à Instagram de mieux fonctionner au sein de Facebook », par exemple en évitant de multiplier les notifications par mail. En revanche, les publicitaires qui travaillent déjà avec Facebook vont alors avoir accès à toutes les données d’Instagram de la même manière.


Dans leur colère, certains utilisateurs ont toutefois lu plus en détail les conditions d’utilisation mises à jour, pour y découvrir que les contenus qui ne sont pas partagés publiquement sont exemptés de ces nouvelles règles. Concrètement, cela signifie que comme sur Facebook, il est possible d’éviter qu’une photo soit utilisée par d’autres services qu’Instagram si elle est publiée en privé.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    et les droits d'auteurs ou les droits à l'image Instagram s'assoit dessus ?
    0
  • Sliverpopop
    je pense que si c'est stipulé dans les Conditions que tu acceptes en t'inscrivant sur le site ( genre "J'autorise le site Instagram à se servir de mes photos à des fins commerciales"), bein ils ont le droit.

    Et comme personne ne lit les conditions dans leur totalité, ils pourraient bien écrire qu'ils se réservent le droit de venir chier sur ton balcon pendant les vacances, personne ne le saurait.
    0
  • lucoz
    C'est clair. Et de toutes façons on ne laisse pas le choix aux utilisateurs. Ou plutôt on leurs laisse le choix de ne plus utiliser le service si ça leurs plaît pas.

    Mais comme beaucoup (trop?) considère ce genre de "service" comme, super fantastique que ce serait la fin du monde si ça n’existait pas, ils peuvent mettre ce qu'ils veulent dans leurs conditions, lues ou pas.
    0