Facebook et MySpace en discussion avec les majors du disque

logo myspaceCe n’est un secret pour personne, les majors du disque ont clairement raté le tournant de l’avènement du web dans la consommation de la musique. Elles tentent donc désormais de s’allier avec les poids lourds communautaires.

MySpace Music en route

Le site communautaire leader et propriété du puissant News Corp a été le premier a engager les conversations avec les quatre majors (Universal Music, Sony BMG, Warner Music et EMI).

Le but de celles-ci serait de créer une joint-venture commune aux cinq acteurs et nommée MySpace Music. Quand on connaît l’usage quasi systématique que font les artistes de la plateforme (plus aucun n’ose se présenter sans sa page), on peut prédire à cette offre un probable succès. Cette dernière proposerait en plus de la musique, du merchandising et des places de concert.

Facebook doit rattraper son retard

logo facebook L’autre offre communautaire du moment est par contre encore bien en retrait sur ce point face à son rival. Les pages dédiées aux artistes ne sont disponibles que depuis novembre dernier et seulement quelques applications musicales de tierces parties existent (iLike, Last.fm ou Pandora). De plus, le réseau vient seulement d’entamer ses négociations avec les quatre majors en question selon des sources proches de ce dossier.

Ce genre d’accord permettrait finalement à ces majors de trouver d’autres débouchés en ligne qu’iTunes qui truste la première place depuis longtemps et qui a donc trop de poids face à elles lors des négociations régulières. Elles avaient par exemple échoué dernièrement à faire augmenter les prix sur la plateforme d’Apple. Le bras de fer risque encore d’être long.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire