Marauders Map, l’extension qui traque vos contacts Facebook

Aran Khanna est un étudiant en informatique à l’Université d’Harvard. Ce dernier, comme beaucoup d’internautes ces derniers jours, a découvert la possibilité de retrouver les données de localisation de ses contacts sur Facebook, envoyées à leur insu par l’application Facebook Messenger. Il a donc eu l’idée de créer Marauders Map, une extension pour Google Chrome, qui permet tout simplement de récolter ces données afin d’afficher la position de ses contacts Facebook sur une carte, en fonction de leur position lorsqu’ils utilisaient l’application.

Assez ironiquement, l’application fait référence à la saga Harry Potter, dans laquelle le héros peut utiliser la « carte du Maraudeur » pour connaître la position de tous les résidents de Poudlard. Cette extension propose donc un peu le même principe : en récoltant les données de localisation de ses contacts Facebook, elle permet d’afficher leur position avec une précision assez importante, selon son auteur. Il est ainsi possible de déterminer l’adresse d’un contact en observant l’endroit où il se trouve tard dans la soirée, ou encore de déterminer son lieu de travail ou de loisirs, avec un peu d’analyse.

L’existence d’une telle extension est rendue possible par une fonction découverte tout récemment sur Facebook. Les utilisateurs de l’application Facebook Messenger qui n’auraient pas désactivé la géolocalisation verraient en effet leur position envoyée au site à chaque utilisation de l’app. Le problème, c’est que n’importe quel contact, en fouillant un peu, peut accéder à ces données, et donc connaître la position d’une personne au moment de l’envoi de tel ou tel message. « On nous dit tout le temps que la numérisation croissante de nos vies représente un risque pour nos informations privées, mais pour autant les conséquences ne semblent jamais tangibles », explique Aran Khanna. « Avec ce programme, vous pouvez voir vous-même le potentiel inventif des informations que vous partagez ».

Heureusement, il existe un moyen très simple d’échapper à la surveillance de cette application : désactiver la géolocalisation pour l’application Facebook Messenger. 
Néanmoins, Facebook travaillerait déjà à un correctif empêchant l’accès à ces données par les utilisateurs, et rendant ainsi cette extension inopérante.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire