Facebook s’excuse pour les armes et la drogue vendues sur Marketplace

Lundi, Facebook lançait son service de petites annonces entre particuliers baptisé Marketplace. Quelques jours seulement après son lancement, on trouvait déjà de tout sur son application dont de la drogue, des armes et des animaux.

Comme souvent à la sortie d’un nouveau service, il peut y avoir quelques déboires. C’est ce qu’a expérimenté Marketplace juste après avoir été mis en service. Au lieu de voir des meubles ou du petit électroménager en vente, les utilisateurs ont eu la grande surprise de voir des articles interdits. Le problème a depuis été résolu et les annonces litigieuses ne sont plus en ligne.

Facebook a tenu à s’excuser officiellement pour ce malheureux événement. Dans un communiqué, la firme a expliqué que ces annonces n’avaient pas réussi à être filtrées et bloquées suite à un problème technique. Nous ignorons si ces annonces ont quand même eu le temps d’engendrer des transactions. En effet, Facebook ne met qu’en relation et les vendeurs et les acheteurs et ne s’occupe pas de l’aspect financier.

Pour le moment, la plateforme est uniquement disponible sur iOS et Android aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Le service devrait se déployer dans les autres pays petit à petit.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire