Facebook veut se lancer dans la musique

Avec le lancement de MySpace Music, il est indéniable que le site communautaire du groupe News Corp a pris une longueur d’avance dans le domaine de la musique en ligne. Mais Facebook ne compte pas se faire distancer comme en témoigne l’activité de son fondateur Mark Zuckerberg.

Un accord sans les majors

D’après le New York Post, le PDG du site a effectué plusieurs rencontres avec les majors pour définir une stratégie commune. Mais la solution viendrait peut-être d’ailleurs. En effet, Zuckerberg est aussi en discussion avec de nombreux acteurs de la musique en ligne, une manière pour lui de proposer ce service sans passer directement par les majors.

Ainsi, ce sont Rhapsody, iMeem, iLike ou encore Lala.com qui pourraient devenir partenaire privilégié du site. Une manière pour Facebook de ne pas traiter directement avec les majors. Celles-ci deviennent en effet de plus en plus dures en affaire, elles ont même choisi de rentrer directement dans le capital de MySpace Music. Un accord qui fait d’ailleurs couler beaucoup d’encre puisque les ayants droit s’estiment sous rémunérés, seulement quelques centimes par écoute. Peut-être que Facebook trouvera un accord plus respectueux des oeuvres.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire