Facebook se débarrasse des néo-nazis italiens

Logo FacebookLes parlementaires européens n’y étaient pas allés de main morte en accusant Facebook de favoriser la diffusion de messages à caractère nazi, de la part d’utilisateurs italiens notamment. La réponse des responsables du réseau social a été à la mesure de l’accusation : sept groupes ont été retirés de la plateforme. Facebook a considéré que ces pages violaient ses termes d’utilisation. « Nous encourageons la liberté d’expression et les débats au sein de nos pages. Cependant, nous ferons disparaitre toutes les groupes qui appellent à la violence ».

Des attaques contre la communauté des gens du voyage

Les pages incriminées étaient issues d’activistes néo-nazis italiens qui avaient décidé de s’en prendre à la communauté des gens du voyage et aux Roms. La création de ces groupes de discussion intervient alors que ces deux communautés font l’objet de multiples attaques en Italie depuis plusieurs mois. L’existence de ces groupes sur Facebook avait d’abord été signalée par les associations de défense de ces communautés avant d’être portée par la sphère politique à l’image de Martin Schulz, parlementaire européen socialiste qui avait qualifié l’existence de ces groupes de nauséabonde.

A la justice de trancher

La réaction de Facebook ne lui évitera pas une comparution devant la Justice. Car dans ce cas comme dans bien d’autres c’est la question de la responsabilité de la plateforme qui se pose. Le réseau social peut-il réellement avaliser tous les actes de ses utilisateurs tout en gardant une posture d’apôtre de la liberté d’expression ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • trattos
    Y'en a malheureusement encore des dizaines à supprimer c'est hallucinant et surtout très triste...
    0
  • shooby
    D'un autre coté pour vérifier le contenu de tous les comptes ça va être long !
    0
  • Anonyme
    Je vous renvoie à ce groupe qui montre par ailleurs les effets collatéraux que peut provoquer un excès de civisme. Toute l'affaire est résumée sur le forum. Elle montre clairement l'impuissance de Facebook voire son irresponsabilité chronique.

    http://www.facebook.com/home.php?ref=home#/group.php?gid=39276665263&ref=nf
    0