La carte du monde selon Facebook

Facebook, le concept né du cerveau de Mark Zuckerberg n’est plus à présenter. Jamais un réseau social n’a connu autant de succès et d’impact à l’échelle mondiale. En parlant d’échelle mondiale, un ingénieur de la firme vient de créer une carte du monde affichant la population facebookienne.

Les chiffres révèlent que 500 millions de personnes issus des quatre coins du monde utilisent Facebook. Un jour, la firme a embauché comme stagiaire l’ingénieur Paul Butler. La curiosité et la créativité de ce dernier lui ont donné envie de mesurer la répartition géographique des membres actifs du réseau. Chose qu’il est parvenu à faire avec un logiciel représentant cette répartition globale. La carte indique la densité des utilisateurs du réseau dans toute la planète. Les zones qui comptent les plus de membres sont en blanc, celles qui comptent moins de membres sont en bleu et les trous noirs indiquent clairement des pays et états étrangers à Facebook. Le phénomène a plus de succès en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord. Par contre une partie de l’Amérique du Sud, le centre de l’Afrique, la Russie et la Chine utilisent peu voire pas du tout le site.

Les zones en noir sur la carte n'ignorent pas tout de Facebook. Ce sont surtout les zones de développement technologique moindre ou sans connexion, voire des états dans lesquels le réseau bleu est interdit. Et d'autres dans lesquels Facebook n'a pas le monopole...