Les réseaux sociaux auraient une faible influence sur les internautes

Une étude publiée par trois chercheurs de Harvard montre que les réseaux sociaux n’ont qu’une faible influence sur les goûts et intérêts de leurs utilisateurs, contrairement à ce qui est généralement admis.

L’étude part d’une question simple : « Les gens se rapprochent-ils de ceux qui leur sont similaires, ou deviennent-ils de plus en plus similaires à leurs amis avec le temps ? » Elle a été menée sur quatre ans, et a analysé les comportements, relations et intérêts de centaines d’étudiants américains sur les réseaux sociaux. Il s’avère que « les étudiants qui partagent des goûts en musique ou en cinéma ont plus de chances d’être amis. Cependant, il est plus difficile de prouver la diffusion de ses goûts à travers ses amis Facebook ».

Concrètement, l’étude tend à prouver un phénomène qui se vérifie déjà en dehors des réseaux sociaux : vous avez plus de chances de vous rapprocher de personnes ayant des goûts proches des vôtres, mais il est rare que vous amis changent vos goûts.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • L'article conclut "vous avez plus de chances de vous rapprocher de personnes ayant des goûts proches des vôtres, mais il est rare que vos amis changent vos goûts".
    Il ne s'agit pas tant de changer les goûts de nos amis que de partager et leur faire découvrir de nouvelles choses. En cela les réseaux sociaux représentent un terrain fertile à cette influence positive et indéniable.
    0