Recruter un tueur à gages sur Facebook ? Pas une bonne idée

Si les séparations amoureuses provoquées par Facebook sont monnaie courante, les tentatives d’assassinat sont en revanche une grande nouveauté sur le réseau social. C’est pourtant ce qu’a vécu le père d’une toute jeune fille, dont la mère a réclamé la mort sur Facebook, et qui a failli voir son voeu exaucé par un tueur à gages improvisé.

« Je donnerai 1000 dollars à celui qui tuera le père de ma fille », c’est par ce message, posté sur le mur d’Eley London, que tout commence. Timothy Bynum, un jeune internaute de 18 ans, a simplement répondu à l’annonce par un laconique « n’en dit pas plus », demandant par la suite des détails sur sa future victime, directement sur le mur Facebook, à la vue de tous.

Inquiété par de tels échanges, l’ancien petit ami d’Eley a préféré avertir les autorités, qui se sont rendues au domicile de Timothy Bynum. Elles y ont trouvé un révolver de calibre .22, dont le numéro de série avait été effacé, et de nombreuses photos de lui tenant des armes, dont certaines ont été postées sur Facebook pour montrer qu’il était à prendre au sérieux.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • Rorothermidor
    Je savais qu'on pouvait déboucher sur des comportements déviants mais là, on atteint le paroxysme du ridicule. Déjà, il est impossible de s'improviser tueur à gage, ensuite, c'est quoi ces abrutis qui proposent carrément 1000$ pour flinguer leur ex ??? Qui plus est à la vue de tous. Quand je dis que Facebook est la porte ouverte au grand n'importe quoi je ne pense pas si bien dire.
    0
  • Anonyme
    Si cela n'arrivait pas sur facebook, ses échanges auraient lieu autre part. Ce n'est pas facebook qui est la porte ouverte au grand n'importe quoi c'est les humains ...
    0
  • kakashi99
    Anonymous a dit :
    Déjà, il est impossible de s'improviser tueur à gage


    bah si justement... "grâce" à Facebook c'est possible: une demande, une réponse, une arme et s'est parti !!

    Citation:
    Ce n'est pas facebook qui est la porte ouverte au grand n'importe quoi c'est les humains ...


    oui et non... la c'est clairement un problème du à Facebook (ou a un réseau social si tu préfère).

    Avant, la ou il aurait fallu avoir un contact dans un "certain milieu" pour avoir ce genre de service, la tu poses la question et hop, n'importe qui "s'improvise" tueur à gage.
    1