Facebook, un concurrent surprise pour Uber ?

Le service de chauffeur privé Uber et Facebook ont récemment établi un partenariat dans l’application de messagerie instantanée Messenger. Il est en effet possible de commander une voiture directement depuis une conversation afin de rejoindre facilement des amis. Ces bonnes relations commerciales pourraient toutefois ne pas durer longtemps. Un brevet déposé par le réseau social et repéré par Business Insider détaille en effet une idée simple qui pourrait sérieusement concurrencer le géant américain Uber.

Il décrit une nouvelle interface pour la gestion des événements sur le réseau social, où les utilisateurs peuvent indiquer s’ils s’y rendent en voiture. Ces derniers sont alors invités à renseigner le nombre de places disponibles dans leur véhicule afin de partager l’itinéraire. Bien entendu, des options de confidentialité permettent de limiter la visibilité de ses informations de la même manière que ses publications. Ainsi, on peut décider de partager la route uniquement avec ses amis, les amis des amis ou tout le monde.

Sinon, les utilisateurs peuvent aussi faire savoir s’ils ont besoin d’un conducteur. Une fenêtre apparaît alors avec une liste d’amis se rendant également à l’événement, avec le nombre de places disponibles dans leurs voitures. Facebook, fort de ses 1,4 milliard d’utilisateurs, pourrait donc être une bonne alternative à Uber, mais uniquement dans ce cas précis, soit à l’occasion d’événements, entre particulier et pour lequel il faut anticiper un tant soit peu son trajet.

Rien, néanmoins, n’empêche le réseau social d’aller plus loin dans son projet, en étendant la fonctionnalité à des trajets quotidiens et plus spontanés. Quoi qu’il en soit, le dépôt de ce brevet n’implique pas nécessairement qu’il soit exploité tel quel à l’avenir, mais cela donne quelques pistes sur les projets d’avenir de la firme de Mark Zuckerberg.

>>> Lire : iPhone : les meilleures applications gratuites

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire