Piratage : un FAI anglais surveille déjà son réseau

Il n’y a pas qu’en France que l’Hadopi existera. Alors que la mise en place d’une solution équivalente est en pleine discussion au Royaume-Uni, le fournisseur d’accès à Internet (FAI) Virgin Media annonce d’ores et déjà mettre en place une solution de surveillance de son réseau.

Suivi à son insu

Si le FAI annonce la couleur (40 % de son réseau sera surveillé), il ne communique par contre pas du tout sur le type d'internautes recherchés. L’abonné ne saura donc pas du tout si ses échanges de fichiers sont surveillés.

Virgin utilisera la technologie CView de Detica et analysera essentiellement les échanges de fichiers musicaux.  L’entreprise assure que la surveillance n’identifiera pas les internautes et ne stockera aucune de leurs données personnelles. Pourtant, c’est cette même technologie que le gouvernement britannique compte utiliser une fois sa loi votée.

En France, ce sont les FAI eux-mêmes qui assureront à priori la surveillance de leurs abonnés, mais les solutions à adopter sont encore en pleine discussion, comme le confirme Orange à nos confrères de 01Net : « Des groupes de travail planchent actuellement sur la mise en place des solutions techniques et les choses sont loin d'être réglées ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • Spirit of Nicopol
    Surveillance de fichiers ? Un petit zip crypter il auront du mal a le surveiller...
    1
  • hyperion_23
    Oui ou un réseau anonyme, I2P, imule, freenet, stealthnet
    0
  • maximededk
    Virgin media va perdre des clients si il est le seul à faire ça...
    0