Microsoft corrige une grosse faille sur toutes les versions de Windows

Une fois par mois, Microsoft livre son Patch Tuesday, un ensemble de correctifs destinés à Windows. Si la plupart des mises à jour passent généralement totalement inaperçues, il en est une ce mois-ci qui mérite davantage d'attention. L'un des correctifs comble en fait une importante faille qui touche potentiellement tous les utilisateurs de Windows, quelle que soit la version installée.

En réalité, la vulnérabilité en question ne concerne pas véritablement Windows en lui-même, mais plutôt Internet Explorer. Elle touche toutes les versions du navigateur, depuis la 7 jusqu'à la 11. Néanmoins, puisque le navigateur est préembarqué avec l'OS, le bug concerne bien toutes les éditions de Windows (Vista, Windows 7, 8, 8.1 et 10). Disponible via le bulletin MS15-106, cette correction s'applique à combler une grave faille que pourrait potentiellement exploiter un hacker malintentionné : la vulnérabilité lui permettrait d'exécuter du code à distance sur n'importe quelle machine sous Windows. Si les ordinateurs équipés de l'une des versions serveur de Windows sont également concernés, Microsoft affirme néanmoins que les risques sont plus limités sur ces machines. En revanche, rien n'a été prévu pour Windows XP, Microsoft ayant abandonné tout support le concernant depuis avril 2014.

Pour disposer de la correction en question, il suffit de lancer une mise à jour via le Windows Update. Notez finalement que la faille concerne Internet Explorer, mais pas le nouveau Microsoft Edge pour Windows 10, qui a été totalement réécrit.

Antivirus : quelle est la meilleure suite de sécurité ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire